» » Voici pourquoi l’argent de Notre Dame ne serait pas plus utile à augmenter les aides/ bas salaires

Voici pourquoi l’argent de Notre Dame ne serait pas plus utile à augmenter les aides/ bas salaires

Posté dans : Blog | 18

L’économie et l’enrichissement ne vont pas de pair avec les choix émotionnels et avec le manque de connaissance et nécessitent de respecter certains principes financiers même si ceux-ci vont à l’encontre de l’opinion de la plupart des gens.

A la suite des dons de nos milliardaires, suivant la terrible incendie de Notre Dame,  certaines personnes insinuent que l’argent récolté pour la reconstruction serait beaucoup plus utile s’il était reversé aux pauvres, aux petits salaires ou à l’environnement  (nous ne mentionnerons pas “l’environnement” dans cet article car cela ne relève pas uniquement d’économie (thème du blog) mais également d’éducation et de politique à l’échelle mondiale…) 

Même si ce choix semble privilégier “l’humain” au “materiel” cela reste néanmoins une solution à court terme qui est pourtant très néfaste sur le long terme et qui témoigne d’un manque de connaissance des principes économiques.

Tout pays, toute entreprise, tout investisseur à succès sait que pour rester prospère dans le temps, l’une des règles principales en gestion financière est la suivante :

 

Il ne faut JAMAIS sacrifier un actif pour payer une dépense.

 

Cette règle s’applique pour vos finances personnelles, pour la pérennité des entreprises, comme des pays.

Notre Dame de Paris est l’un des plus grands actifs pour la France. Sa valeur est sur tous les plans, inestimable. Nos ancêtres l’ont bien compris et se sont battus pour que celle-ci survive les guerres et les révolutions.

NDAME-280x300 Voici pourquoi l'argent de Notre Dame ne serait pas plus utile à augmenter les aides/ bas salaires

Définition d’un actif :

Élément tangible du patrimoine ->✓ Oui

Sa valeur augmente avec le temps ->✓ Oui (depuis 850 ans)

Génère des revenus  ->  ✓ Oui (revenus liés au Tourisme et autres…  )

Si maintenant un gouvernement a pour volonté de « donner plus au pauvres » ou « d’augmenter les bas salaires… » ceci est noble, mais cela correspond à une dépense.

Pauvreté Voici pourquoi l'argent de Notre Dame ne serait pas plus utile à augmenter les aides/ bas salaires

Définition d’une dépense : Toute sommes versées par une entité

Les salaires comme les dons sont des dépenses et sont écrits au Compte de Résultat d’une entreprise, jamais au Bilan.

 

Si vous voulez augmenter vos dépenses (aides), il faut augmenter les revenus de vos actifs (ici revenus du tourisme) et les utiliser… mais surtout, ne jamais vous séparer ou délaisser vos actifs pour les payer.

 


Voici le schéma de l’enrichissement VS le schéma de l’appauvrissement.

Schemas-copie2 Voici pourquoi l'argent de Notre Dame ne serait pas plus utile à augmenter les aides/ bas salaires
Schemas-copie Voici pourquoi l'argent de Notre Dame ne serait pas plus utile à augmenter les aides/ bas salaires

On paie une « Dépense » avec les « Revenus » générés par ses « Actifs ».

Vendre ou sacrifier « un actif » pour payer une dépense entraine l’appauvrissement et n’est pas tenable sur le long terme.

Actifff-e1555535781342 Voici pourquoi l'argent de Notre Dame ne serait pas plus utile à augmenter les aides/ bas salaires

C’est la raison pour laquelle ceux qui se plaignent de voir autant d’argent pour Notre Dame et si peu pour les « bas salaires/pauvres » devraient se réjouir et se trompent tout simplement de combat.

Il serait beaucoup plus rationnel, par exemple, de militer pour qu’une plus grande partie des revenus liés au tourisme soit redistribués aux pauvres et aux bas salaires plutôt que de se plaindre qu’un bâtiment aussi important pour la France réussisse aussi facilement à récolter de l’argent.

« Vendre ou délaisser un actif » pour payer des dépenses est une solution de facilité qui est beaucoup plus simple que chercher à augmenter ses revenus, et qui pourrait, si on se laissait aller, entrainer d’autres idées stupides comme par exemple « vendre la Joconde de Léonard de Vinci pour rembourser la dette de la sécurité sociale ou pour refaire les routes… »

Commencer par se séparer d’actifs pour payer des dépenses est tentant, car c’est une solution rapide.  Mais c’est un cercle vicieux utilisé pour colmater des trous sans fonds.

Les notions d’Actif / Passif, Revenu/Dépense sont à connaitre absolument. Nous avons expliqué tout cela dans la première BD De formation sur l’enrichissement.

Il est impératif pour tout le monde d’acquérir les connaissances sur l’enrichissement et de comprendre la réalité financière.

Pour cette raison, nous avons créé, avec l’expert Olivier Seban, la première Bande dessinée de formation sur l’argent. Nous vous invitons à poursuivre la lecture en téléchargeant un extrait de la BD. Cliquez ici : extrait-bd-argent.pdf

 

Bons succès à vous

Clément

18 Responses

  1. Mary
    | Répondre

    Thanks

  2. Amandine Arantes
    | Répondre

    je sui d’accord sur le principe mais ils peuvent également mettre au normes les conditions d’acces aux handicapés qui pourront générer des emploi pour le tourismes ou faire venir plus de tourisme handicapée augmenter le smic peut générer un flux de sur le pouvoir d’achat du tourisme en france !!!! donc oui c’est possible les deux

  3. Angoua Binde
    | Répondre

    Merci pour votre réponse pertinente, elle m’a fait du bien et m’a permis de mieux comprendre la situation actuelle. Merci beaucoup

  4. Traccoën
    | Répondre

    C’est aussi mon opinion. Mais il serrait bon que Macron, l’explique simplement et à tout le monde, surtout à ceux qui crèvent la faim actuellement et n’ont probablement pas la patience d’attendre minimum 5 ans pour la reconstruction et l’espoir d’un petit quelques chose en retour. De toute façon, même avant cette catastrophe, je ne pense pas qu’ils ont vu la couleur de ces bénéfices après la visite de notre dame par les touristes. Perso, je pense que je suis une privilégiée par rapport à beaucoup d’autre. Même si je n’ai pas une grosse retraite, mais je ne fait pas parti des mini-minimums. Je peux payer mes factures, j’ai un toit sur ma tête, je mange à ma faim, évidemment sans exagération, ni caviar, ni foie gras, mais je ne part plus jamais en vacances. Je vais très rarement au cinéma, ou au resto, je roule avec une vieille diesel de 30 ans, puisque je n’ai pas les moyen de me payer une autre voiture, même, d’occasion à essence. Alors, même si je comprend votre leçon de finance, ça coince un peu au fond du gosier, en tout cas en pensant aux beaucoup, beaucoup, beaucoup mois privilégiés.

  5. Flour
    | Répondre

    Enfin un commentaire pertinent et justifie

  6. AGNES CHOISELAT
    | Répondre

    Belle explication, certes, mais en attendant que deviennent les plus démunis, ces revenus du tourisme iront précisément à qui ? J’ai perdu mon fils dans l’incendie de notre domicile et aujourd’hui je suis seule à me défendre contre l’assurance et les administrations, il a quand même des inégalités flagrantes

  7. Nicolas Marty
    | Répondre

    J’ai trouvé le raisonnement intéressant, mais après réflexion je le trouve complètement biaisé !

    En premier lieu : il ne s’agit nullement de “vendre” un actif (Notre Dame en l’occurrence) pour payer une dépense. Pour coller à la situation actuelle, l’analyse serait plus pertinente s’il avait été question de mobiliser des excédents de trésorerie pour restaurer la valeur d’un actif déprécié. Ce qui me choque, c’est justement le fait de découvrir que ces excédents de trésorerie EXISTENT ! Si Notre-Dame n’avait pas brûlée, quels auraient étés l’utilisation de ces excédents ? Surement pas réinvestis dans la société, les entreprises ne sont pas philanthropiques, après tout c’est normal. Mais ces ressources n’auraient pas non plus été investies dans les entreprises elles-mêmes, ni réinjectées dans le système économique. C’est la théorie du ruissellement, théorie complètement caduque…

    En second, cette analyse colle vraiment avec ce qui me gêne dans beaucoup de théories économiques : la manque de lucidité sur les limites du capitalisme financier. Les ressources humaines ne sont pas du tout considérées comme justement une ressource, un actif, mais uniquement comme un poste de coût, une dépense ! Alors qu’il s’agit à mon avis de l’un des plus grands actifs du système économique. En reprenant l’exemple :
    -Élément tangible du patrimoine ->✓ Oui
    -Sa valeur augmente avec le temps ->✓ Oui
    -Génère des revenus -> ✓

    Certains l’ont bien compris, en considérant que l’humain est leur ressource la plus importante. Par exemple, ils investissent dans leurs propres systèmes éducatifs alternatifs, conçus uniquement pour leur permettre de rentrer dans leur actif les éléments les plus prometteurs, comme l’école 42 de Xavier Niel (Au détriment du système éducatif public)

    • CLEMENT
      | Répondre

      – L’enjeu est bien de “vendre” ou de “sacrifier” notre Dame car si notre pays n’avait pas de milliardaires… Quels Pays ou quels milliardaire de quels pays auraient financé les réparations ? La Chine ? Le Qatar ? En échange de quoi ?
      – La masse salariale humaine est effectivement un actif qui peut être revalorisé par la formation/ l’éducation. Les salaires ou les dons quant à eux sont des Charges. (Ne pas confondre une ressource et un flux financier ). C’est évidemment très bien de dépenser de l’argent pour développer l’humain, mais encore une fois, pour cela, l’argent doit venir des revenus et non de la vente d’une autre ressource…

      • Nordine
        | Répondre

        Si les ministres payaient leurs impôts, on aurait cet argent.

        Merci, Nicolas Marty, de bien clarifier ce biais économique d’un discours dominant bien propagandiste. 😁

  8. Gj
    | Répondre

    La question n’a jamais été de réparer ou non un «actif» comme vous le dites. Déjà la cathedrale n’est pas un actif car elle coute de l’argent. Malgré des demandes de dons aux ultra riches depuis des années. Jusqu’à la l’«actif» n’interessait guère. Bizarre puisque ca semble être un znjeu si essentiel a vous lire.
    Ensuite si l’argent était réparti, les choix des citoyens auraient été faits depuis bien longtemps pour faire ces dons qui manquent. Mais l’argent s’évade dans des paradis fiscaux et finance des fonds speculatif et non l’investissement. Ce qui appauvrit le pays. Votre raisonnement est du niveau de nos politiques.

    • CLEMENT
      | Répondre

      Ce n’est pas parce qu’une chose coûte de l’argent que ce n’est pas un actif. Un appartement nécessite par exemple de payer tous les ans :les charges de copro, les frais de rénovation et les impôts fonciers.

  9. Bonjour, pas de problème avec les dons, mais ne doit-on pas se poser des questions quand un gouvernement demande dès le lendemain de faire des dons ? Avec les milliardaires qui montrent l’exemple ? Moi je vois cela comme une forme supplémentaire d’impôts. Alors qu’il suffirait, si l’État était libre, de faire fonctionner la planche à billet.
    Le fait est que des milliards sont empruntés chaque semaine sur les marchés pour régler les dépenses courantes. Mais dans ce cas, on ne peut pas faire appel aux dons. Personne ne donnerait.

    Toute personne qui a encore un peu de bon sens paysan (cela se perd) et, surtout, une bonne culture historique (étudiées aux bonnes sources), sait que les pays qui créaient eux-mêmes leur monnaie avaient une économie florissante. Avant qu’on leur impose, parfois par la violence, d’emprunter sur les marchés.

  10. Gabriela
    | Répondre

    Génial! Je n’ai qu’un mot à dire: bravo et merci!

    Pour rester toujours sur le même champ lexical, il est important de souligner que les investissements à long terme rapportent bien souvent des rendements plus importants par rapport aux investissements à court terme.

    • CLEMENT
      | Répondre

      Merci beaucoup Gabriela ^^

  11. Paul
    | Répondre

    Il y a un manque dans cette démonstration, c’est la répartition des revenus des actifs.. Considerer “l’aide aux pauvres ” comme une “dépense” c’est oublier que ce sont des personnes qui ont été spoliées de la part de revenus qui leur revient. C’est déclasser ces personnes du statut de citoyen à celui d’êtres de seconde zone dont la survie nécessite une dépense. Les sommes consacrées aux “pauvres” sont une réaffectation de la part de revenus dont ils ont été privés et qui a été captée par d’autres (à la mesure de leur niveau de prélèvement de revenus)

  12. Pascal G.
    | Répondre

    Mouais, sauvegarder les actifs quand on vend les aéroports, autoroutes, etc….Je me marre aurait dit Coluche.

  13. david
    | Répondre

    BD qui aurait pu être sponsorisé par LREM. Olivier Seban n’est pas expert, d’ailleurs en vertu de quoi se permet-il de se revendiquer comme tel ? et il essaye de nous vendre une façon detestable et retrograde de voir le monde par l’intermédiaire d’une BD avec des dessins faussement rigolo. Non serieusement … les ecarts entre les riches et les pauvres s’agrandissent de decennies en decennies, et ce ne sont pas ces personnes fortunées possedant nombres d’actifs immobiliers qui aident à une répartition plus équitable des richesses comme nous pouvons le constater quotidiennement.
    les riches lâchent 1 milliard en quelques jours pour notre dame, mais ont des epines dans le portefeuille en ce qui conscerne d’aider la plupart des associations qui existent en France. Associations dont les financements se retrouvent encore abaissés suite aux différentes décisions de notre président (ce qui est totalement en contradiction avec ses dernières allocutions)
    Gens aux revenus modeste, arrêtez de vous tirez une balle dans le pieds en acceptant les idées de ce genres d’articles et d’informations biaisés qui partent du principe que l’argent sera bien repartis par nos oligarques, en effet ceux-ci ne cherchent qu’à s’enrichir au maximum sur notre dos tout en payant le moins d’impots possibles.
    Marre des arnaqueurs au sommet de la hierarchie et de leur condescendence !! Ce sont des menteurs.
    Reveillez-vous

    • CLEMENT
      | Répondre

      Olivier Seban n’a rien à voir avec l’article. L’article a été rédigé par moi même. De plus, merci de ne pas parler du contenue d’une BD que vous n’avez probablement pas lue. Celle ci n’a pas de couleur politique et apporte des solutions concrètes pour quiconque souhaitant améliorer ses finances et s’enrichir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *